preloader image
  • Nos Agences
    (25,39,68,70,88,90)
  • Contactez
    votre constructeur
      Batilor vous enverra chaque mois ses nouveautés, photos de livraisons, promotions, Vous pouvez vous désinscrire à tout moment
    • Afin d'être rappelé rapidement, veuillez indiquer votre numéro de téléphone:
    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

  • Plans
    de maisons
  • Actualités
    faire construire

Construire une maison neuve : brique ou parpaing ?

Vous avez décidé de construire votre maison neuve et hésitez entre la brique ou le parpaing pour le matériau ? Si la brique est plus solide, le parpaing en revanche est bien moins cher et présente un écobilan plus favorable. Le choix n’est donc pas simple. En listant les avantages et inconvénients de chacun, il est plus facile de faire un choix éclairé et de décider en toute connaissance de cause de quoi sera faite votre maison ! Batilor vous aide à faire le bon choix.

La brique, ses avantages et ses inconvénients

La brique présente l’avantage d’être à base de composants naturels. Elle est en effet composée de terre argileuse, moulée et séchée par cuisson. Ce qui plaide en sa faveur auprès des écologistes en recherche de matériaux sains.

Les points forts de la brique

Plus solide que le parpaing, elle présente également une meilleure résistance à l’humidité et de bonnes facultés de régulation de celle-ci. En fonction de sa fabrication et de son aspect, elle peut avantageusement rester apparente. L’absence de revêtement ne nuira pas à ses facultés d’isolation.

La brique la plus couramment utilisée pour la construction de maisons neuves est creuse et présente la même forme que le parpaing. Elle peut être monomur, c’est-à-dire ne pas nécessiter d’isolation supplémentaire.

Sans être incombustible, la brique est ignifuge, c’est-à-dire qu’elle résiste bien au feu. 

 

Les points faibles de la brique

En premier lieu, l’inconvénient de la brique tient dans son prix, qui peut être jusqu’à 4 fois supérieur à celui du parpaing. Ce pourquoi la brique est souvent choisie dans les projets de construction les plus onéreux.

Ensuite, la brique est moins solide, moins dure que l’agglo. Ainsi, elle ne sera pas adaptée à un mur trop long par exemple.

 

Le parpaing, avantages et inconvénients

Le parpaing est le matériau de construction le plus utilisé en France. Il se compose de sable, de gravillons et de ciment agglomérés d’où le fait qu’il soit communément appelé agglo.

Les points forts du parpaing

Le premier avantage du parpaing, c’est son prix ! Il est en effet bien moins cher que la brique. C’est la raison pour laquelle il est si largement plébiscité.

L’agglo est par ailleurs ininflammable et possède une bonne résistance mécanique, face aux brusques changements de température et au gel notamment.

Même si ses vertus écologiques ne sont pas ce qui est mis en avant en premier, il présente une énergie grise inférieure à la brique. C’est-à-dire que, tout confondu, depuis l’extraction de sa matière première jusqu’au recyclage de ses déchets, il faut moins d’énergie.

Les points faibles du parpaing

Malgré ses performances en matière d’énergie grise, la fabrication du bloc béton génère plus de CO2 et donc des gaz à effet de serre.

L’agglo présente par ailleurs des performances thermiques moyennes. Ce qui signifie qu’il sera peut-être nécessaire d’envisager une isolation supplémentaire plus importante qu’avec la brique. Ce qui augmentera la facture.

Enfin, le parpaing a une mauvaise résistance à l’humidité et ne la régule pas. Il faut penser le vide sanitaire et la VMC en conséquence.

Il peut être avantageux d’associer brique et parpaing. Par exemple, choisir le parpaing, plus rigide, pour l’extérieur, et poser des murs intérieurs en brique.

 

Votre constructeur Batilor a choisi la brique comme matériau de construction principal pour ses maisons en raisons de ses très bonnes propriétés thermiques, idéales pour les départements du DOubs, Haute Saone, Jura, Belfort…

 

Découvrez nos Plans et Modèles